samedi 2 mars 2013

Il nous faut une guerre civile

Il en est de certaines castes de nos sociétés, de certains grands intellectuels, d'experts, de journalistes, de politiciens, pour qui le monde s'arrête au seuil de leurs convictions moralisantes et pour qui les avancées destructrices qu'ils prônent et qui minent les fondements de notre société sont tout simplement synonymes de progrès. Ces visionnaires aveuglés par leurs propres certitudes réfutent en particulier, avec véhémence et désinvolture, toute vérité sur la réelle nature de l'islam qui contredit leurs théories intellectuelles aliénées. Et l'actuel Président de la République ainsi que la cohorte de ses collaborateurs, ne sont-ils pas, ni plus ni moins que les minables bouffons de l'islam ?

Que faut-il pour leur faire comprendre que les affirmations d'islam en France, d'islam de France, d'islam avec la France, d'islam pour la France, d'islam qui fait partie intégrante de l'Histoire de France, ne sont que des affirmations trompeuses et mensongères et que la seule et unique vérité est qu'il n'y a qu'un seul, unique et indivisible islam, celui qui est contre la France, celui qui défend exclusivement la cause de l'islam, celui du Coran et des Hadiths.

Que faut-il pour leur faire comprendre que le temps passe et que l'islam, avec leur aide, et celle de ses collaborateurs islamo-complaisants, de sa démographie galopante, de son immigration spécifique incontrôlée et incontrôlable est en train de nous envahir irrémédiablement.

Que faut-il pour leur faire réaliser que l'intégration forcée dans nos sociétés de l'intégrisme profondément intrinsèque à l'islam constitue un grave danger pour notre civilisation, comme bien d'autres anéanties avant nous, qui ont essayé en vain d'assimiler l'inassimilable.

Que faut-il pour qu'ils se mettent à l'évidence que l'islam ne reconnaît aucune frontière, aucun pays, aucune civilisation à part celles bâties sur ses fondements belliqueux, car le peuple de l'islam ne reconnaît aucune valeur, aucune loi, aucune religion autres que celles qui l'unissent dans l'unique et indivisible Oumma, la grande nation qui unit tous les adeptes modérés et immodérés. Car l'islam a vocation à dominer le monde, soumettre les autres,le non-musulman étant ostensiblement défini dans les textes fondateurs de cette idéologie comme l'ennemi à soumettre, à persécuter, à massacrer.

Que faut-il pour qu'ils constatent que l'islam oeuvre principalement par l'écrasante majorité de ses adeptes dits modérés, faussement complaisants, faussement conciliants, faussement démocrates, faussement tolérants, qui induisent sciemment en erreur l'opinion sur la véritable nature de leur idéologie et qui n'ont jamais manifesté et ne manifestent jamais aucune réserve, aucune critique à l'égard de leurs coreligionnaires dits immodérés ou envers les préceptes inhumains, intolérants et inflexibles exultés dans le Coran.

Que faut-il pour qu'ils réalisent que l'islam est en ordre de bataille sur plusieurs fronts et a parfaitement réussi la subtile coordination des revendications et intimidations belliqueuses de ses adeptes dits immodérés, avec la victimisation médiatisée de ses adeptes dits modérés, le prosélytisme faussement inoffensif à tous les niveaux de la société civile et la radicalisation latente et consensuelle de tous ses adeptes.

Que faut-il pour qu'ils admettent qu'actuellement l'islam a clairement renoué avec l'âge d'or de ses conquêtes, à la seule différence que ses foutouhates contemporaines se font actuellement sans verser aucune goutte de sang, mais celles-ci sont menées de manière sournoise, calculée, patiente, inexorable voire définitive et lorsque ses adeptes seront majoritaires viendra le temps des persécutions sanguinaires, de la soumission ou l’élimination de tous les non-musulmans, glorifiant ainsi le véritable message de cette idéologie.

Que faut-il pour qu'ils assimilent que tous les masochistes impénitents et pénitents pathologiques qui s'autoflagellent par les incessants discours de repentance, ne font que servir la cause de l'islam et desservir celle des citoyens lucides qui essaient de le combattre. L'islam, idéologie sadique par excellence leur rendra dûment la monnaie de leur pitoyable masochisme.

Que faut-il pour qu'ils voient que l'islam est en train de devenir effectivement la religion de l'Europe car l'Europe ne veut plus de sa religion historique. Quand les imams remplaceront nos curés, les minarets nos clochers, les prières de rues nos processions millénaires, nous regretterons amèrement les symboles, les traditions, la morale humaniste définis par une religion éclairée et bien plus tolérante, représentée par des individus avec qui la discussion est constructive.

Que faut-il pour qu'ils comprennent que quand l'islam devient majoritaire il est infailliblement agressif, tortionnaire et tyrannique, dévoilant ainsi sa véritable et unique nature, qui incite explicitement ses adeptes à persécuter des millions de mécréants réduits en esclavage et ignoblement maltraités sans relâche parce qu’"infidèles". Car l'Islam est une civilisation et l'Occident une autre, et il n' y a jamais eu de place pour les deux sur un même territoire, et l'histoire a clairement montré ce qu'il advient des populations autochtones quand l'islam vient à dominer.

Que faut-il pour qu'ils admettent que l'islam modéré n'existe pas, tout comme l'islamisme, son corollaire médiatique, les deux termes n'étant que des affabulations sciemment mensongères créées de toutes pièces afin d'anesthésier notre esprit critique envers le seul et innommable islam, idéologie fasciste explicitement criminelle contre l'humanité conçue par un psychopathe déviant et sanguinaire.

Que faut-il à toutes ces féministes hystériques, ces lobbys homosexuels, ces intégristes laïcards, pour leur faire comprendre que leur ridicule combat mené contre nos valeurs culturelles et cultuelles, se retournera contre eux le jour ou dominera l'islam.

Que faut-il pour qu'ils conçoivent que l'islam, par sa démographie inhérente et importée et par le vote communautariste qui en découle a réussi à annexer idéologiquement certains territoires de notre nation qui sont définitivement perdus géographiquement, et que ces mêmes territoires de France sont devenus des zones de recrutement des futurs combattants de l'islam pour déclarer la guerre au peuple de France.

Il leur faut une guerre civile, dont l'issue est plus qu'incertaine.

Pourtant.
N'est-il point écrit et répété inlassablement dans nos médias, par nos experts, par nos philosophes, par nos dirigeants, par nos journalistes, que l'islam est la meilleure idéologie qui soit, que les musulmans, sont les meilleurs personnes qui soient, et que tout ce qui n'est pas islam doit être moqué, humilié, bafoué, profané, détruit.
Pourquoi alors tant d'obscurantisme de notre part, tant de rejet envers une idéologie sur laquelle nous avons des préjugés si négatifs. Peut-être en l'embrassant comme le souhaitent nos élites, nous la reconnaîtrons enfin à sa juste valeur et nous pourrons enfin profiter de ses magnanimes subtilités.

Ou peut-être alors devrions-nous tout simplement ne pas essayer de comprendre, nous résigner, fermer les yeux et faire définitivement le deuil de la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire