dimanche 10 mars 2013

Dans nos médias, un musulman "intégré" pratiquant sa foi est toujours dépeint comme pieux, affable, aimable, persécuté. Un chrétien, pratiquant sa foi, c'est plutôt l'intégriste d'office, le xénophobe d'office, l'"islamophobe" d'office et le grand persécuteur, d'office. Cela fait beaucoup d'offices, pourtant quand on lit les textes fondateurs respectifs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire